Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rose et Noir - Gérard Jugnot

Histoire et avis

En 1577, très peu de temps après la Saint-Barthélemy,
Pic Saint-Loup, grand couturier fort peu hétéro et assez extravagant, se voit confier par le roi Henri III la mission de confectionner une robe de mariée pour les noces arrangées de son neveu avec la fille d'un grand d'Espagne.

En pleine décrépitude, Saint-Loup emmène dans ses bagages son «nègre» – un maure –, son «nez» – un juif –, son coiffeur – une vraie folle – et son secrétaire protestant. Dans une Espagne intégriste, autant dire qu'il se jette dans la gueule du loup!

 

Je me suis dirigée vers la salle de cinéma en me disant « ah ! je vais bien rigoler », forcément Gérard Jugnot en collant rose en plus couturier gay en vogue dans la France du XVIème siècle il y a de quoi partir en conjecture. Mais je fus surprise par le message véhiculé par ce film lorsque l’on aborde l’Espagne et son Inquisition.

L’intolérance tel est le mot phare de cette histoire car tout y est : gay, arabe, juif, protestant tout ce qui ne correspondait pas au standard de l’époque. Quelques fois grotesque dans ses caricatures, Gérard Jugnot délivre un message fort lors de son procès face aux juges de l’Inquisition. Juste deux mots : fort et marrant.


                       
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article