Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout piller, tout brûler - Wells Tower

null

 

 

Quatrième de couverture

 

Tous ceux qui connaissent le territoire littéraire de la masculinité - Hemingway, Faulkner, Roth, Cheever... - reconnaîtront immédiatement le paysage des nouvelles de Wells Tower : parties de chasse, bagarres, beuveries, adultères...

Comme son titre apocalyptique le suggère, ce livre combine un esprit ravageur et une prose électrique. Les familles s'y déchirent et les couples tentent péniblement de recoller les morceaux. Inventeurs ratés, rêveurs alcooliques, pères malheureux, fils rebelles : un regard insolite sur l'Amérique et l'humanité, entre humour et poésie, tendresse et violence.

 

« Wells Tower me fait dire que tout ce qu'on juge bizarre n'est finalement jamais aussi étrange que cette vie américaine, celle que nous menons aujourd'hui. Cet "au-delà" dont les surréalistes ont tant parlé, c'est l'Amérique elle-même. » Edmund White The New York Times

 

« Un premier livre remarquable, où la maîtrise exceptionnelle de l'écriture et l'empathie créent une juste tension entre l'humour empreint d'ironie et la rage primale qui bouillonne à la surface des personnages. » Publishers Weekly

 

 

Avis

 

Recueil de nouvelles, 9 au total, qui ont toutes un goût amer ; des tranches de vie cruelles voire cauchemardesques.

Un écrivain attiré par le tragique ? Pas du tout, il s’agit plutôt de nous dépeindre l’Amérique que l’on ne voit pas, celle tapit dans l’ombre mais l’auteur garde toujours cette idée de famille, bonne ou mauvaise, d’enfants perdus et surtout de violence pas forcément brutale et sanguinaire mais cette violence qui marque l’âme à jamais.

Des personnages paumés et déjantés, rejetés et blessés, pour qui le rêve américain n’est finalement qu’un rêve.

On y rencontre un couple plongé dans l’ennui qui rencontre un homme qui veut se créer un bel aquarium avec les crustacés ramassés au bord de l’eau, un rêve qui échoue !

Deux frères qui essaient de se retrouver après des années d’ignorance, un ancien avocat atteint de la maladie d’Alzheimer, un homme obligé de se coltiner le nouveau copain de sa femme et découvre que sa fille a une étrange habitude, un gamin qui déteste son beau-père et inversement, un homme qui pense rencontrer un prostituer se retrouve face à une dealeuse, une ado révoltée qui échappe de justesse à quelque chose de terrible, un gamin de sept ans violé dans les toilettes d’une fête foraine, et enfin la nouvelle qui donne son titre au livre « tout piller, tout brûler » dans laquelle un peuple viking atteint d ‘une folie meurtrière, décide de poursuivre et de piller les habitants d’une île qu’ils ont déjà détruite à moitié, pillée tous les trésors.

Des situations absurdes, parfois révoltantes mais qui donnent à réfléchir.

 

 

 

 Merci à Blog-O-Book et aux éditions Albin Michel

 

Blog-o-book

 

 Lu dans le cadre du challenge 100 ans de Littérature américaine

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

J'ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles. J'ai vu que bcp de bloggueuses l'avait trouvé moyen, trop vulgaire, etc... Est-ce parce qu'il est plutôt une lecture masculine?
En tous cas, comme tu le dis, ces tranches de vie se lisent bien, l'empathie fonctionne (voir ma chronique). On attend le premier roman !
a bientôt


Répondre
S


Je pense qu'il sera dans la même verve! J'ai lu ta chronique et je ne connaissais pas cette collection avant Tout piller, Tout brûler.


Par contre cette histoire de vikings m'a semblé bizarre au milieu de tous ces récits américains


 



A

tu as pu lire mon avis...
mais ravie qu'il t'ai plu


Répondre
S


Dommage que tu n'est pas accroché, c'est vrai que pas tout le monde aime les nouvelles mais je les ai trouvé intéressantes car toutes ces histoires ne sont pas que fictives, des tranches de vie
qui peuvent exister!



S

je ne suis pas très friande de nouvelles mais ton commentaire donne envie de découvrir ce recueil


Répondre
S


Il faut découvrir cet auteur prometteur!